29 avril 2010

J'AI OUBLIE DE TE DIRE : CA TOMBE BIEN, MOI AUSSI

On pourrait presque parler d'une trilogie cinématographique: MAMMUTH-TENGRI-J'AI oublié de te dire.Une trilogie plus sociale que romanesque. La dernière partie pourrait se résumer par une des paroles du Héros en fin de vie (Alzheimer): "Ne t'éloigne jamais de tes Rèves" ! "J'ai oublié de te dire" est le premier long métrage de LAURENT VINAS-RAYMOND avec ses qualités et les défauts dus manque d'expérience et sans doute était-il impressionné par cet acteur Egyptien de 78 ans mais qui a gardé toute sa superbe... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 11:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 avril 2010

TENGRI : LE VOYAGE VERSION ASIATIQUE DE MAMMUTH

il y a comme ça des petits instants de bonheur, même au cinéma. "TENGRI" est sorti en 2009 et a déjà optenu plusieurs récompenses cette année là. il sort aujourd'hui dans les salles de cinéma françaises et arrive, "pile poil", après "MAMMUTH" dont vous pouvez lire mon commentaire. Je trouve que TENGRI présente plusieurs avantages oùtre celui de nous faire voyager  vers l'infini des terres du KAZASTCHISTAN  en ASIE CENTRALE, dans un pays qui a d'abord été sous l'emprise turque puis sous la... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 16:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 avril 2010

MAMMUTH :UN FILM POUR LES 3 G

DEPARDIEU semble avoir trouvé son film dans le quel il peut s'éclater en toute liberté en assumant son physique, sa façon d'être, son amour et sa tendresse qui lui permettent d'aller de l'avant comme il l'entend, malgré les aléas de la vie ( la fin de son fils). Il le dit lui même : " je suis un vagabond, je suis un spectateur de la vie comme mon personnage". Il avait, en tournant "Mammuth", l'impression d'être revenu à l'époque de Bertrand BLIER et ses " valseuses, dans lequel il avait toute liberté... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 11:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]
26 avril 2010

ADELE BLANC SEC : RENOUVELLEMENT ET RESPECT

Les films adaptés de la bande déssinée où la femme aventurière est l'héroïne ne courent pas les salles de cinéma. Ce fut d'abord " BARBARELLA" de FOREST en 62. Cette femme du futur était une aventurière érotique pour adultes, reprise en 1968 par Roger VADIM et voilà aujourd'hui "ADELE" de TARDI sorti en feuilleton en 1976 avec une héroine mal fagottée, effrontée,tenace,mais pas nombriliste pour un sou dans le Paris du début du siècle. Pour juger de ce film de LUC BESSON il faut, me semble-t-il, tenir compte... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 10:25 - Commentaires [3] - Permalien [#]
09 avril 2010

HUIT FOIS DEBOUT: LES DAMNES DE LA TERRE

Quand on s'éloigne du rivage et que l'on ne sait pas nager on a toutes les chances de se noyer si on ne nous jette pas une bouée de sauvetage. Dans le quotidien c'est un peu pareil, on est vite largué quand on ne suit pas à la trace les règles du boulot-dodo qu'on nous impose ...et qu'on a pas de voisin ou d'ami qui soit capable de bien nous conseiller, parce que eux même sont en déshérence perpétuelle. Pour son premier film  XABI MOLIA a essayé de faire un Long métrage en partant d'un court qui avait rencontré un certain... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 07:00 - Commentaires [6] - Permalien [#]
07 avril 2010

GARDIENS DE L'ORDRE : RENTREZ LES COUTEAUX

Il y a comme ça des films qui demandent autre chose que des petits règlements de compte ou sautes d'humeur."GARDIENS DE L'ORDRE" n'a certes rien du Chefs d'oeuvre en matière de polar mais il mérite qu'on regarde d'un peu plus près le travail réalisé par le Réalisateur Nicolas BOUKHRIEF qui innove avec une caméra vidéo HD, en france du moins -question long métrage- si je ne me trompe? A la fin des années vingt quand le journaliste écrivain Roger VAILLAND découvrait le cinema policier il disait: "Quand j'ai vu un film... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 14:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 avril 2010

ENSEMBLE,NOUS ALLONS VIVRE: LES ENFANTS D'ADAM ET EVE

"Ensemble, nous allons vivre une très, très grande histoire d'amour..." C'est là une phrase que les enfants d'ADAM et EVE ont sans doute prononcés maintes fois depuis des siècles en supposant qu'ils aient su ce qu'était une " grande" Histoire d'amour et l'Amour tout court pour commencer?.... PASCAL THOMAS qui se défend de faire des films sur "des sujets qui vont loin" qui l'obligeraient à se prendre au sérieux, se réfugie dans le vaudevillesque et la comédia d'el arte avec  l'amour, la vie pour... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 12:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]