"Potiche" le film de FRANCOIS OZON mise sur un choix d'acteurs connus et reconnus tels CATHERINE DENEUVE, FABRICE LUCHINI, GERARD DEPARDIEU....pour que cette Comédie soit une réussite égale à ce qu' a été, en son temps, la pièce de BARILLET et GREDY avec jacqueline MAGNAN. CATHERINE DENEUVE a su donner à son personnage une réalité qui peut surprendre ses plus fidèles adlmirateurs. Confrontée à LUCHINI , patron impytoyable dans son usine de parapluie et mari vieux jeu qui considère sa femme et les autre comme des "potiches", odieux avec tout le monde, on  pouvait faire craindre qu'il capte tous les regards et c'est sans doute pourquoi la présence de DEPARDIEU en chef syndical responsable se révèle un choix judicieux pour compléter.ce trio loufoque dans une histoire qui permet en même temps au réalisateur de parler des femmes et des inégalités dont elles sont l'objet au travail et dans leur vie familliale . Femme qui sont pourtant capables de se transcander lorsque l'occasion se présente pour montrer leur  savoir faire.

OZON  fait d'une pierre deux coups, il casse l'image de l'actrice, monstre sacré, et les convictions, aujourd'hui encore majoritaires,,de l'infériorité féminine. OZON nous fait rire sans sombrer dans une quelconque caricature de notre société. Il croit en des valeurs humaines et sociales. " Je parle aussi des hommes mais les femmes sont plus intéressantes. Elles doivent aussi se battre sans cesse pour exister. Elles sont forcées d'évoluer. .. Ai-je fais un film féministe et partisan: absolument. Les femmes me permettent de dire des choses plus intime sur moi-même.".

.Potiche renvoie aussi par clin d'oeil à la situation politque d'aujourd' hui, mais il parle des années 70; j"'ai gardé le ton de la comédie dont le film s'inspire au regard du climat social, même si on oublie qu'avant 70 on a connu des grèves énormes. On a trop tendance à lisser ce passé. Pour autant , je ne fais pas un film de militant, à message ou de propagande; je fais du cinéma pour distraire et poser des questions." . Et on peut dire qu'il réussit; de mon point de vue, mieux que les "CHTI'S".

La seule infidélité qu'il se permet par rapport à la pièce c'est la fin  pour parler politique. Quelle meilleure façon que de tranquiliser le spectateur quand on sait que l'histoire se passe autour d'un conflit social comme il y en a beaucoup actuellement (qui sont eux souvent dramatiques,) que de les plonger dans l'humour de la comédie à la française  sans aigreur ironiques

Après le bon accueil reçu au festival de Venise, on sait déjà que plusieurs producteurs étrangers se sont intéréssés à ce film ( japon, Etats Unis, Australie, Europe...)

La fin de semaine sera une bonne occasion pour se remonter le moral.. OZON  nous invite :"enmène moi danser ce soir" chante Michele TORR et " Viens faire un tour sous la pluie"; tout un programme  quand on ne veut pas rester à l'idée saugrenue que l'on ne peut pas dire des choses avec sérieux en usant de l'humour. Avec l'humour parfaitement maitrisé, Le réalisateur de "POTICHE" apparait comme un réalisateur complet; qui mérite qu'on le suive.!

*