30 novembre 2010

PIEDS NUS SUR LES LIMACES: : DECOUVERTE EMOTIVE ET SENSORIELLE

On ne peut pas dire que FABIENNE BERTHAUD écrive des histoires faciles, mais c'est jamais non plus des histoires qui font désespérer du genre humain. Son premier film  "FRANKIE" avait été une longue bataille pour trouver un financement; quand elle avait presque trouvée un producteur, celui-ci refusait que Dianne KRUGER soit l'actrice principale !. Bref, il a fallu 3 ans avec 27 jours de tournages dispersés pour quelle réussisse, avec sa camera DV et son assistante, à mener à bien ce premier film "On filmait quand... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 10:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 novembre 2010

A BOUT PORTANT : RETENEZ VOTRE SOUFFLE

Ce n'est pas le genre de film qui s'appuie sur un scénario fortement dialogué, c'est même le contraire. FRED CAVAYE s'est fait plaisir avec un film d'action totale, des courses endiablée à la marathon man agrémentées de scènes de violence pour alimenter le suspens de bout en bout. Selon ce Réalisateur, qui semble plaire aux Américains (remake de son 1° film " pour elle"), l'Amour à défaut de nous donner des ailes nous pousse parfois à faire des choses dont on ne mesure pas la dangerosité comme dans " A BOUT... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 11:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 novembre 2010

LE NOM DES GENS: LA POLITIQUE EST ELLE ENCORE AFFAIRE DE CONVICTION?

Voilà une comédie sans morale qui tourne au débat d'idées loufoques sur le sexe et la politique avec humour. Cette histoire de militante qui trimbale ses convictions personnelles  pour convaincre les électeurs potentiels qui sont des adversaires politiques de voter comme elle  montre que le déterminisme n'est efficace que s'il s'accompagne de l'idée de ne rien s'interdire si on veut gagner; les bons sentiments doivent être laissés au rancart. Le réalisateur n'a pas fait dans la dentelle, il fait dans l'auto-dérision et se... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 09:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2010

QUARTIER LOINTAIN:: REVEVE JAPONAIS

Les mangas font l'objet actuellement de toutes sortes de traductions en films au japon et pas toujours dans le meilleur. Les fidèles du style mangas se sentent souvent trahis par les adaptations cinémato -graphiques comme souvent pour les BD où les héros éternels sont difficilement mutables. jiro TANIGUCHI est référencé comme  un mangakas de culture assez européenne ce qui explique peut être le Choix de SAM GABARSKI de se lancer dans l'adaptation de "QUARTIER LOINTAIN" qui a été assez facilement lu dans sa version... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 12:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 novembre 2010

MOTHER AND CHILD/ FEMMES A MATERNER

Il ne suffit pas d'être le fils d'un écrivain de renom ( Gabriel GARCIA MARQUEZ) pour accoucher d'un bon film sur la maternité.RODRIGUEZ GARCIA, Réalisateur de séries télé - branché sur la psychanalyse- a pour son 5ième long métrage fait une "fixète" sur la maternité:"j'ai commencé d'écrire ce film en  1999 quand mes filles étaient petites....Je pensais parfois aux gens qui pour une raison ou une autre doivent se séparer de leur enfant. L'idée même me semblait insupportable. Au départ, je voulais explorer la notion... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 13:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2010

RED :LES RETRAITES DE LA CIA REMPILENT

ROBERT SCHWENTKE se lance dans le thriller d'espionnage d'action comique:" Une partie de l'humour vient du fait que les acteurs sont plus vieux que ceux qui sont en tête d'affiche de films d'action. "Red" ( retraités extrêmement dangereux) est un film qui ne se prend pas au sérieux...Ce qui m'a séduit, c'est le mélange entre action, humour et amour. Bien souvent dans la même séquence... J'ai  des goûts cinématographiques très eclectiques; je ne suis pas friand de long métrage qui se contente d'exploiter un seul... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 11:35 - Commentaires [3] - Permalien [#]

15 novembre 2010

NO ET MOI: L'AMOUR A PERTE DE RUES

"NO et MOI" est un roman de fiction de DEPHINE LE VIGAN qui date de 2007. ZABOU BREITMAN en a fait un film qui donnera surement envie de lire le livre à nouveau.Le mérite de cette "adaptation"Cinématographique", grâce à un choix d'actrices judicieux (Lou (NINA RODRIGUEZ) et NO (JULIE MARIE PAREMENTER), réside dans le fait de mettre en lumière des moments clefs du livre pour sa bonne compréhension sans trahir les idées de la romancière:" que veut dire être dans la rue à 18 ans?" Comprendre cela... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 16:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 novembre 2010

WELCOME TO THE RILEYS:: VECU FAMILLIAL

JAKE SCOTT est un jeune réalisateur intimiste qui ne cherche pas à copier son père (RIDLEY).. Il avait gardé en mémoire un souvenir douloureux vécu dans sa propre famille recomposée avec une des filles ado qui a sombré dans la drogue et la prostitution et que RIDLEY a essayé d'aider pour quelle s'en sorte,  en vain (morte à 20 ans). Il y a plusieurs façons de se débarrasser d'un souvenir douloureux qui embarrasse son moi intérieur: le recours au psy pas toujours très efficace et qui coute de l'argent, ou vivre avec en espérant... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 14:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 novembre 2010

POTICHE : COMEDIE A LA FRAN9AISE

"Potiche" le film de FRANCOIS OZON mise sur un choix d'acteurs connus et reconnus tels CATHERINE DENEUVE, FABRICE LUCHINI, GERARD DEPARDIEU....pour que cette Comédie soit une réussite égale à ce qu' a été, en son temps, la pièce de BARILLET et GREDY avec jacqueline MAGNAN. CATHERINE DENEUVE a su donner à son personnage une réalité qui peut surprendre ses plus fidèles adlmirateurs. Confrontée à LUCHINI , patron impytoyable dans son usine de parapluie et mari vieux jeu qui considère sa femme et les autre comme des... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 15:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]
03 novembre 2010

LA PRINCESSE DE MONTPENSIER:LA BELLE AU CHAMP DES PRETENDANTS;

BERTRAND TAVERNIER, voilà un de nos réalisateurs français qui a passé sa vie à convaincre les producteurs: Avec "la Princesse de Montpensier", il se doutait bien qu'il allait au devant des difficultés budgétaires, mais il n'est pas de nature à renoncer aussi facilement (il a du interrompre à plusieurs reprises le tournage et composer avec des moyens réduits pour le nombre de figurants, les décors) : "Au début ça me mettait en colère, aujourd'hui ça m'amuse plutôt et c'est bon pour l'égo": "il a cherché à être... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 15:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]