05 novembre 2008

QUATRE NUITS AVEC ANNA POUR LE PLAISIR DES SENS ET DE L'INTELLECT

Ce film est avant tout l'oeuvre d'un artiste qui se sert de toutes les connaissances d'art plastique qu'il a acquise pour sa passion de la peinture afin d'éveiller les sens de celui qui regarde. Et comme il s'agit en l'occurence d'un film, et non d'une oeuvre d'art plastique, il a soigné aussi la structure en s'inspirant d'un film comme "quatre nuit d'un rêveur" de Robert BRESSON (1972) tiré lui même des "nuits blanches"de DOSTOIEVSKI, de façon à soigner les images par des travellings, des plans séquences qui... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 14:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]

04 novembre 2008

LA TRES GRANDE ENTREPRISE ET MY MAGIC : DES FILMS VIVANTS

Au départ, les deux films ont tout de différent, mais après avoir compris la motivation de chacun, la différence de culture, d'intérêts et d'idéal , on se rend compte que ce que l'on appelle "différence", les inégalités culturelles, sont vite gommées et qu'il est difficile de rester étranger l'un à l'autre; la connaissance des deux films fait apparaitre des spécificités qui nous rapprochent . Ce cinéma est vivant et même si au final il ne touche qu'un public spécialisé, ce public émane du Grand public sorti de son lieu... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 11:32 - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 octobre 2008

HOME / UN INTERIEUR QUI RASSURE ET ATTIRE LE BONHEUR

Ursula MEIER est une nouvelle venue dans le clan de la réalisation féminine. Cette réalisatrice SUISSE ouvre son compteur avec un film "HOME" qui se déroule à l'abri du monde extérieur (temporairement, jusqu'à ce que le fils vienne dire " j'ai vu une voiture de chantier"). la réalité est symbolisée par cette autoroute inachevée au milieu d'une campagne qui s'étend à perte de vue sous un soleil d'été. MEIER apporte sa sensibilité de femme et développent ses expériences de la sensibilité qui développent les idées.... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 14:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 octobre 2008

QUANTUM OO7 : L'ESPIONNAGE A LA DECOUPE

Le 22 ème JAMES BOND se veut la suite de "CASINO ROYALE" qui, lui, était censé montrer les vrais débuts de OO7 dans la carrière d'espion à partir du Roman référence de Ian FLEMING (1953). C'est ainsi que l'on avait découvert le physique du débutant incarné par  Daniel GRAIG: " j'ai été attiré par la complexité des émotions du scénario et la manière dont évolue le personnage plus sombre, ce qui correspond à la manière dont le dépeind Ian Fleming à l'origine" C'est pour celà sans doute aussi que les... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 10:40 - Commentaires [7] - Permalien [#]
24 octobre 2008

1OO ième : SILENCE CA TOURNE!

Au départ je m'étais fixé l'objectif de couvrir une année. Il faut croire que l'actualité cinématographique a été de trés bonne qualité puisque avec 2 mois d'avance me voilà à mon 100 ième commentaires !. Ce n'est pas encore l'heure du bilan, mais disons qu'à ce stade les surprises n'ont pas manquées; d'abord parce que les visiteurs n'ont pas été ceux à qui on pensait ( par exemple celles et ceux qui trouvaient dommage que l'association fasse beaucoup de billeterie de cinéma et spectacle mais ne parle pas des films autres que ceux... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 10:29 - Commentaires [5] - Permalien [#]
23 octobre 2008

UN CONTE DANS LES BAGAGES DE L'HISTOIRE HAITIENNE

Ce sera certainement un film qui sortira trés vite du circuit commercial traditionnel . Qualifié de OFNI ( objet filmique non identifié) "MANGE, CECI EST MON CORPS" est une oeuvre baptie comme un conte dont on aurait remplacé les paroles du conteur par des images pour transmettre l'histoire, le patrimoine culturel, les moeurs et les coutumes des ancêtres haïtiens. Il n'est pas certain que l'ascence d'expressions du folklore haïtien (remplacée par beaucoup de "merci") permette aux spectateurs qui forment encore... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 16:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 octobre 2008

DERNIER MAQUIS : LAISSEZ-VOUS CONVAINCRE

Il faut laisser à la porte de la salle de cinéma toute idée préconçue sur le cinéma de maintenant, ouvert sur la réalité sociale et le monde du travail. RABAH AMEUR ZAIMECHE fait partie de ces hommes qui, comme le disait ARAGON, " Veulent exprimer, qui ont de l'expression, une conception trés haute, je dirais vitale, qui croient à la mission des artistes, sous une forme ou sous une autre, suivant le pays et les sociétés...L'oeuvre d'art est le résultat de la lutte des éléments contradictoires d'un monde , d'une société dans... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 12:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 octobre 2008

La BIOPIC de MESRINE

Les spectateurs français des années 30 raffolaient des films policiers parceque c'était l'occasion pour eux de se livrer à des exercices célébraux pour découvrir quel stratagème  développaient les gansters et la police pour triompher de l'adversaire. " C'est somme toute un jeu d'échecs, disait Roger Vaillant  dans son article " POURQUOI NOUS AIMONS LES FILMS POLICIERS"...."ainsi le Bandit prévoit que le policier prévoirait son attentat, et il feinte. Mais le policier a prévu que le bandit prévoirait... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 13:30 - Commentaires [3] - Permalien [#]
14 octobre 2008

TONNERE SOUS LES TROPIQUES :HOLLYWOOD DECOUVRE LA STUPEUR D'ETRE

Ce film est une comédie satirique qui a  déjà rapporté en Amérique plus de 110 millions de dollars de recette alors qu'il va seulement sortir le 15 octobre en France. Aprés avoir été enthousiasmé les spectateurs Américains et autres pour les films de guerre cultes tels: "APOCALYPSE NOW, FULL METAL JAcK, PLATOON et même RAMBO", voilà que ces mêmes spectateurs, vingt ans plus tard, font l'éloge d'un film qui tourne en dérision le système du cinéma de guerre Hollywoodien et les acteurs stars héros qui avaient des... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 12:55 - Commentaires [2] - Permalien [#]
09 octobre 2008

APPRENDRE A FILMER UNE PREMIERE FOIS

"LA FRONTIERE DE L'AUBE" est un film à la portée de tous d'un point de vue économique ( moins de 2 millions d'euros) réalisé en NOIR ET BLANC . Il donne toutes les indications nécessaires pour que les jeunes qui découvrent le cinéma, et qui ont envie d'en faire leur mêtier, ne se perdent pas, avant même d'avoir commencé, dans des approches érronées qui ne les mèneront que dans des impasses du point de vue artistique (1). Le noir vise à restituer la réalité dans sa cruauté permanente et  provoque, quand c'est fait... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 13:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]