30 juin 2010

LA DISPARITION D'ALICE GREED: POUR FINIR LE MOIS

On a pas grand choix,alors autant faire plaisir à un réalisateur qui se lance dans le long métrage d'autant que J BLAKESON  dit que vu le petit budget (moins de 120 000 €) dont il disposait il lui fallait faire un film à l'histoire simple ( un kidnapping) avec peu de personnages (3) et un nombre de lieux restreints. Au final il était content car cela lui a permis de pousser le concept de film "petit budget" dans ses retranchements. Il a donc tourné " la disparitioon d'alice Greed" en 4 semaines sur un petit... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 07:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]

29 juin 2010

QUI A DIT PEUR ? :LA VOIX DU HONDURAS

Ce petit pays de 112000 km 2 avec 3 millions d'habitants pensait, en 2009, être sur la voie de la démocratie avec le vote pour la convocation de L'Assemblée Constituante.Une fois de plus,l'armée a stoppée le processus en enlevant le président Manuel ZELAYA et en l'exilant avant d'isoler la capitale de TEGUCIGALPA (3000 m de haut) du reste du Honduras ,le temps d'instaurer la Dictature militaire dans les services publics, médias, tribunaux..... Ils pensaient qu'ainsi sans doute la population, non informée de ce qui s'était passait,... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 11:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juin 2010

LA TOURNEE:POSITIVER SON BONHEUR

A 45 ans l'acteur, réalisateur MATHIEU ALMARIC a éprouvé le besoin de se remémorer des moments de spectacles captés sur divers plateaux, salles de spectacles, dans les coulisses. Petites et grandes histoires vécues en tant qu'acteur , stagiaire et assistant de cinéma.... Pour transformer tout ça en "histoire" dans laquelle il aurait son rôle de meneur, il s'est rabattu sur Colette et son livre de souvenir " l'envers du Music hall"sous titré "En tournée", car avant d'être la romancière reconnue, elle... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 10:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juin 2010

PUZZLE : SORTIR DE LA VIE ORDINAIRE DE MERE

La jeune réalisatrice  NATALIA  SMIRNOFF qui se défend de faire partie de La nouvelle vague du Cinéma  ARGENTIN se lance pour son premier long métrage dans un film féministe afin d' aider les mères de famille de ce pays où beaucoup sont victimes de violences conjugales et où on se scuicide beaucoup aussi, passé 50 ans, à retrouver une liberté de femme sans que celà passe par un abandon du foyer familial. Ce combat pour être respecté et reconnue en tant qu' être humain femme passe dans son film par la façon que Maria a... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 07:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 juin 2010

DOG POUND: LA FAUSSE SOLUTION

L'Amérique a ça de plaisant c'est qu'elle est capable  de sortir en même temps deux films d'un intérêt différent pour capter le plus grand nombre de spectateurs et s'affranchir de toute identité culturelle. Le premier, cette semaine, est "TOP COPS" avec Bruce WILLIS; C'est ce que l'on appelle un film "alimentaire" qui s'appelait dans le scénario qui attendait preneur:" un duo Idiot". Je vous rassure, les 35 millions de dollards du budget ont déjà été amorti en Amérique. La sortie en France et... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 10:25 - Commentaires [3] - Permalien [#]
16 juin 2010

EYES OF WAR: AUTANT EN EMPORTE LA GUERRE

Avec "EYES OF WAR" Danis TANOVIC ne pouvait pas totalement s'affranchir de son précédent succés "no man's land" surtout que son deuxième film avait été un échec commercial. mais en acceptant ce projet il avait pris soins de dire qu'il était d'accord que parce que l'intrigue tirée d'un livre dépassait les seuls enjeux d'un film de guerre. Son expérience de la guerre vécue dans son pays lui faisait se demander des années plus tard s'il était possible de se reconstruire aprés une expérience aussi dramatique et... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 08:35 - Commentaires [2] - Permalien [#]

14 juin 2010

BAARIA : AUTOBIOGRAPHIE D'UN REFORMISTE

GUISEPPE TORNATORE est un réalisateur qui a fait suffisament de Bons Films pour pas que la sortie d'un nouveau passe inaperçu même si on ne retrouve pas dedans toute sa créativité.. De plus "BAARIA" s'accompagne de la Musique d'ENNIO MORRICONE (80 ans) et là, encore difficile de laisser passer sans rien voir, sans rien entendre surtout que le réalisateur nous explique que dès qu'il a écrit son scénario, il l'a transmis à son ami musicien de 20 ans et que quand il a commencé le tournage il avait en tête toute la musique du... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 14:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 juin 2010

A 5 H DE PARIS : AMOUR LA MUSIQUE NE PEUT PAS TOUT

LEON PRUDOVSKIY,  scénariste Israelien livre son premier film long metrage (1 H 30) sur ce qui quelque part fait réver le juif moyen qui dans son pays est confronté à une situation de vie qui ne fait plus rêver depuis bien longtemps. A aucun moment on ne trouve référence  à la situation politique dans laquelle se trouvent plongés les habitants de la banlieu de TEL-AVIV. Le jeune réalisateur, jugeant que pour parler du conflit israelo- palestinien, il fallait être en mesure d'avancer des choses nouvelles, a décidé de se... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 10:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
08 juin 2010

MAINS EN L'AIR : GOUPIL LES MAINS PROPRES

j'ai hésité à commenter ce film après avoir vu les nombreuses réactions défavorables des jeunes sur un blog ciné à son sujet (alors qu'à CANNES 400 écoliers avaient été enthousiastes). Romain GOUPIL est pourtant un cinéaste qui ne tourne pas sans arrêt. Et après son passé de militant politique engagé avec des films tournés autour de sa révolte militante, dont certains sont réstés comme des échecs commerciaux,  (ce qui lui a valu un retrait volontaire  en tant que réalisateur jusqu'en 1989), je pense qu'il faut voir à travers... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 17:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
07 juin 2010

LES MEILLEURS AMIS DU MONDE: L'AMITIE DANS CE MONDE DE BRUTE

jULIEN RAMBALDI nous donne une autre version du "déjeuner sur l'herbe" de Manet où la mise à nue de la femme est remplacée par la mise à nue de celui qui invite ses "Meilleurs amis" a déjeuner et qui découvre; par hasard, ce qu'on pense vraiment de lui. Quand on est un être qui toute sa vie a rèvé de devenir ce qu'il est -riche- dans cette société de pipolisation et qui pense qu'ainsi il peut s'attacher de vrais amis, les meilleurs. Il pense leurs avoir offert,ou du moins avoir acheté leur amitié à vie. Mais Ce... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 13:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]