09 septembre 2010

DES HOMMES ET DES DIEUX: SPIRITUALITE DANS UN MONDE QUI DOUTE

XAVIER BEAUVOIS nous donne à méditer sur une fiction inspirée d'un fait divers tragique. a)-Les choix artistiques du réalisateur : THIHIRINE n'apparait pas dans le tître car il s'agit bien d'un film de fiction et non d'un documentaire: " j'ai décidé de traiter mon sujet en me focalisant sur des moines d'un monastère et pas sur les circonstances de leur mort tout en concervant un caractére religieux". On retrouve ce thème de la religion dans le choix du tître :" Vous êtes des dieux...vous tous ! Pourtant vous... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 14:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 septembre 2010

ONCLE BOONMEE: SENSATION DE POESIE

Dans une société basée sur l'individualisme et la réussite par l'argent, trouver un poète est devenu quelque chose d'aussi rare qu'une perle de nacre dans les huitres que vous allez déguster pour cette ouverture du coquillage. Ce film, couronné à Cannes, est la preuve qu'une conception de l'univers sur la base de la poésie est encore possible. Elle repose sur un mode de culture qui n'est plus guère accessible dans nos pays développés. lA THAILANDE, quand on sort de la ville pour s'enfoncer dans  la forêt, est un endroit où... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 12:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]
31 août 2010

KRACH : MEGALOMANIE ET AVIDITE DES TRADERS

FABRICE GENESTAL nous rappelle les règles du capitalisme et son fonctionnement à travers un thriller filmé à l'américaine. Bienvenue dans l'univers de la finance mondiale. Ici aussi l'argent est un sport populaire mais fermé au non initié.(pistonné) C'est une élite qui a su se faire remarquer par le talent à jongler avec les milliards, à triturer les chiffres pour les faire parler et miser avec l'argent des autres, qui accepte de se mettre au service des banques, fonds de pension, etc,. bref, de tout organisme disposant d'argent dont... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 13:15 - Commentaires [4] - Permalien [#]
30 août 2010

RUDO ET CURSI: DISCORDE MEXICAINE

Oubliez le soleil de MEXICO ; ce film est une comédie de Mœurs sur la réalité mexicaine (mais pas qu'elle). CARLOS GUARON le réalisateur parle d'un projet familial pour une fresque sur un des rares sports encore populaire, qui permet d'avoir une promotion sociale rapide: le foot-ball:" la vie ça ressemble au football, il y a des pénaltis, des corners, des cartons jaunes. C'est comme un miroir de la société, un microcosme de la vie qui se passe dans le monde"Le monde du foot, on voit bien ce qu'il est devenu  avec... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 13:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 août 2010

NATHALIE GRANGER :ON N'Y PEUT VRAIMENT RIEN?

Les bons films ne se bousculent pas  en cette fin de vacances, on pourrait saluer le retour de Bertrand BLIER qui n'avait plus réalisé depuis 2005 (meilleur réalisateur avec "combien tu m'aimes") ; mais que voulez vous, je suis dans un milieu où tous les jours on voit les méfaits de cette saloperie de maladie pour croire qu'on peut discuter avec ( tant pis si ce film est soutenu  par l'association qui lutte contre la maladie)... J'ai donc opté pour une reprise: le "NATHALIE GRANGER" de Marguerite DURAS... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 13:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 août 2010

LOST PERSONS AREA : SOLITUDE ORGANIQUE

C'est le premier long métrage de CAROLINE STRUBBE, 15 ans après son dernier court métrage.   Ce n'est pas ce qu'il est convenue d'appeler " un film de détente facile". Pas tout à fait non plus une film  "flamand". Disons un film d'actualité à l'image de ce qu'est la Belgique d'aujourd'hui: une vaste plaine jalonnée de pylônes électriques de " haute tension" avec entre des gens renfermés dans leur solitude identitaire, qui vivent un amour passionnel dans des maisons qui faisaient autrefois... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 13:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 août 2010

EXPENDABLES contre KARATE KID

L'Amérique nous envoie pour cette fin de vacances ses remakes de films d'actions culte.THE EXPENDABLES montre qu'à 64 ans STALLONE est toujours un " rambo" en jambes qui plus est entouré d'autres stars des films d'actions comme SCHWARZENEGER qui semble mieux duré au cinéma qu'en politique? BRUCE WILLIS , MICHAEL ROURKE, DOLPH LUNDREN  ( boxeur dans ROCKY IV), et la belle de service GISELE ITIE. Rien qu''a l'annonce de ce casting, si vous êtes un(e) adepte des missions impossibles des mercenaires (ex militaires a la... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 10:25 - Commentaires [3] - Permalien [#]
17 août 2010

CRIME D'AMOUR :MENTHES RELIGIEUSES DE BUIREAUX

ALAIN CORNEAU sonde la direction générale des "Ressources Humaines" d''une grande entreprise multinationale et trouve deux menthes religieuses de bureau : " D'abord je pensais, sans pouvoir l'expliquer, que ce serait plus spectaculaire si le cheminement labyrinthique était féminin et puis j'ai découvert un moment d'excitation d'avoir des femmes dans des rôles principaux ...C'est le portrait en creux d'une société des grandes compagnie multinationales"   Partant de là, il a bâtie ce qu'il appelle un "... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 13:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 août 2010

D'AMOUR ET D'EAU FRAICHE:ASSUMER SA JEUNESSE

Le titre de ce film  a été repris de nombreuses fois au cinéma sous toutes les formes, avec FERNANDEL( 1933) jusqu'à Julien CLERC (1976).ISABELLE CZAJKA n'a pas voulu s'en tenir à ses deux premières idées "Vie active" et "Vie à gagner". Certes, ce titre fait rêver et rappelle que dans ce monde le rêve à changer, mais il ne semble pas que les deux héros de ce film aspirent à cela. Bien au contraire l'une s'accroche, résiste à ce monde inhumain du travail en crise pour entrer dans la vie active et l'autre est... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 13:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 août 2010

VALHALLA RISING: VOYAGE PSYCHEDELLIQUE

C'est un blogueur ami, artiste qui décore les rues avec ses œuvres de plaisante façon, qui m'a parlé de ce film pas encore à l'affiche dans ma ville.Lui qui l'a vue, je lui ai demandé de nous faire part de son ressenti: " je peux dire qu'outre les rares dialogues, le film est lent et contemplatif. Il m'a fait beaucoup penser à "Aguire, la colère de Dieu". Le réalisateur parle pour cette œuvre de l'enfer d'Odin traité par le biais de la science fiction. Une violence très crue aussi; pas de sang mais des images... [Lire la suite]
Posté par uscgtaphm à 08:25 - Commentaires [3] - Permalien [#]